+ 30 000 clients satisfaits
Paiement sécurisé
Contactez-nous : 05 61 31 95 58
De 8h à 12h et de 14h à 17h.
du lundi au vendredi

Sortie extérieure de ventilation de salle de bain

Voir notre robinetterie

Une bonne aération dans le logement est indispensable. C'est même une obligation légale. Lors de la rénovation de votre salle de bain, bien avant de choisir les accessoires déco ou la robinetterie douche ou bain, optez pour l'option de ventilation la plus adéquat pour votre salle de bains. Selon la configuration de votre salle de bains et votre budget travaux, plusieurs solutions s'offrent à vous : VMC de salle d'eau, VMP, VRI,...Nos experts vous guident pour trouver la sortie extérieure de ventilation de salle de bains. 

 

 

Importance d’une bonne ventilation de salle de bain

La salle de bain est la pièce la plus soumise aux problèmes d’humidité dans le logement. A ce titre, une bonne ventilation dans la salle de bain est indispensable. D’autant que la salle de bain est souvent dépourvue de fenêtre. Une mauvaise ventilation entraine humidité, moisissure autour du bain et usure précoce des revêtements de salle de bains. Une bonne ventilation comme une vmc de salle d'eau au même titre qu'une robinetterie salle de bain de qualité permet également des économies d'énergie.

 

La VMC : Ventilation Mécanique Contrôlée

La VMC de salle d'eau est la solution idéale pour garantir le renouvellement de l’air dans la salle de bains et éviter les problèmes d'humidité. La vmc est d’ailleurs obligatoire dans tous les logements neufs. La vmc fonctionne avec des extracteurs ou aérateur de salle d'eau reliés aux pièces soumises aux problèmes d’humidité comme la salle de bain. L' installation d'une aération salle de bain avec aérateur de salle d'eau peut en revanche être compliqué. On trouve deux types de VMC de salle d'eau :

La VMC de salle d'eau simple flux

Il s’agit d’un bloc moteur situé dans le grenier ou les combles auxquelles sont reliées des bouches d’extraction. Des entrées d’air sont situées sur les fenêtres des pièces de vie qui ne sont pas soumises aux problèmes d’humidité comme la chambre. Chaque aérateur de fenêtre garantit le bon fonctionnement de votre VMC de salle d'eau. Le plus souvent, l’aérateur de fenêtre est situé sur les châssis de la fenêtre. Attention, ne surtout pas bloquer par un objet couvrant l’aérateur de fenêtre. Dans la salle de bains les bouches d’extraction aspirent l’humidité et les mauvaises odeurs comme une hotte de cuisine. Cet air vicié passe par les gaines jusqu’au bloc moteur qui le rejette à l’extérieur. L’air sain quant à lui est aspiré à l’intérieur via les entrées d’air situées sur les fenêtres pour alimenter la salle de bains. Pour éviter le bruit, faites-le choix d'un aérateur de fenêtre silencieux.
La VMC de salle d'eau simple flux peut être également hygroréglable. Ainsi, le débit de la ventilation se régule en fonction du taux d’humidité dans la salle de bains.

La VMC de salle d'eau double flux

Plus coûteuse que la VMC de salle d'eau simple flux, ce système évite l’installation d’entrées d’air sur les menuiseries des fenêtres de la chambre ou salon. Le moteur situé dans le grenier bénéficie d’un échangeur thermique composé de deux gaines par lesquelles passent l’air vicié et l’air neuf. L’air vicié de la salle de bains est ainsi aspiré puis filtré. Quant à l’air neuf, il est aspiré depuis l’extérieur via une deuxième gaine. Cet air neuf qui provient de l’extérieur est alors mélangé à l’air vicié filtré pour créer un air propre et réchauffé dans la salle de bains.

 

Et quand la VMC de salle d'eau est impossible ?

Si vous effectuez des travaux de rénovation, l’installation d’une VMC de salle d'eau est parfois impossible pour des raisons techniques ou esthétiques. Mais une alternative moins coûteuse existe : la VMP (Ventilation Mécanique Ponctuelle). Elle engendre peu de travaux. Inutile de casser le carrelage mural de votre salle de bain pour installer l’aérateur de salle d’eau. Ce procédé permet de s’adapter à toutes les configurations. Il peut s’agir d’une salle de bain avec douche verrière ou d’une salle de bains avec espace bain douche. Elle permet également le réglage du débit de la ventilation. Elle entraîne cependant une déperdition de chaleur. La VMP est ainsi moins économe en énergie que la VMC de salle d'eau. Par ailleurs, la VMP ne se suffit pas à elle-même. Il faudra l'accompagner d'un aérateur de fenêtre dans chaque pièce de vie comme la chambre. Elle implique la mise en place d’entrées d’air dans la salle de bains comme des interstices sous les portes. Elle se compose d’aérateurs et d'extracteurs indépendants. Les extracteurs expulsent l’air vicié et l'humidité vers l’extérieur, là encore comme une hotte, tandis que l’aérateur de fenêtre aspire l’air sain vers l’intérieur. Se crée alors une dépression qu’il faut combler en plaçant les extracteurs le plus haut possible dans la salle de bain et l’arrivée d’air le plus bas dans la salle de bains.


La VMR (Ventilation Mécanique Répartie) est quant à elle moins réputée que ses concurrentes VMC de salle d'eau et VMP. La VMR garantit le renouvellement de l'air dans le logement. Chaque aérateur de salle d'eau est indépendant et placé dans les pièces soumises aux problèmes d'humidité comme la salle de bain. L'évacuation de l'air s'effectue via la façade. Aucune gaine n'est requise donc aucun perçage dans le mur. Elle bénéficie également d'une faible consommation d'énergie pour la salle de bains.

 

Outre une bonne ventilation bains pour éviter problèmes d'humidité dans une salle de bain avec douche et bain de luxe, sachez-le pour un maximum de confort thermique et une salle de bain agréable, il vous faudra investir dans un bon radiateur électrique de salle de bains, cette pièce étant plus soumise aux problèmes d’humidité qu’une chambre par exemple.