+ 30 000 clients satisfaits
Paiement sécurisé
Contactez-nous : 05 61 31 95 58
De 8h à 12h et de 14h à 17h.
du lundi au vendredi

Comment installer une aération dans une salle de bain

Voir notre robinetterie

La salle de bain est la pièce la plus humide de la maison. Pour éviter les traces d'humidité, que les peintures s'effritent et que la moisissure envahisse la salle de bains, une bonne ventilation de salle de bain est essentielle. La bonne ventilation est également importante pour votre santé. VMC, aérateur de salle d'eau ou ventilation naturelle, les solutions ne manquent pas. Pour réussir à faire le meilleur choix en fonction de vos besoins, de votre budget et de votre salle de bains, voici les types de ventilation et les conseils de pose.

 

 

Les différents types d'aération salle de bains

L'aérateur ou extracteur d'air

Simple à installer et efficace, l'aérateur de salle d'eau est parfaitement adapté à la salle de bain. Il s'agit d'un conduit qui évacue rapidement la vapeur d'eau de la salle de bains. L'extraction peut se faire par une fenêtre vers l'extérieur ou un mur, tout dépend du montage de l'extracteur. Ce système s'enclenche soit grâce à l'interrupteur lumineux de la salle de bain, soit il est temporisé, soit avec un détecteur de condensation. Au même titre que le choix de la robinetterie, le bon choix d'un aérateur est primordial. L'aérateur de salle d'eau est souvent privilégié dans le cadre d'une rénovation salle de bains. Il est préférable de choisir un aérateur de salle bains muni d’un clapet antiretour qui évitera le retour d'air froid. N'oubliez pas de nettoyer régulièrement l'aérateur de salle bains afin de ne pas l’abîmer pour garantir sa longévité.

Les aérations naturelles

On parle de deux types de ventilation naturelle : la grille et la fenêtre. La grille d'évacuation fonctionne avec les entrées d’air. Ces dernières font entrer l’air neuf dans la pièce. Les sorties d’air de la salle de bains évacuent l’air pollué. Si vous bénéficiez d'une fenêtre, il est important de l'ouvrir régulièrement pour aérer la salle de bien. Cependant, aérer la salle de bain grâce à une fenêtre n'est pas suffisant. L'eau a tendance à s'accumuler dans cette pièce. Mais si vous ne pouvez pas compléter la ventilation naturelle avec un aérateur ou une ventilation mécanique contrôlée, optez pour un déshumidificateur d'air. Ce dernier ne renouvelle pas l'air, il absorbe la vapeur d'eau. C'est une bonne alternative en complément d'une fenêtre ou d'une grille dans la salle de bains. 

La ventilation mécanique contrôlée

La vmc ou ventilation mécanique contrôlée est le système le plus connu pour assurer une bonne ventilation dans la salle de bain. Il existe la vmc de salle de bains simple flux et la vmc de salle de bains double flux. Le système simple flux est une pose mécanique. Elle extrait l’air de la salle de bains et l'expulse vers l’extérieur. Cela permet le renouvellement constant de l'air de la salle de bain. Plus onéreux, le système double flux permet de garder l'air chaud dans la salle de bain. Le système double flux permet une meilleure circulation de l'air et permet de bloquer la poussière ou le pollen. Pour plus de bien-être et d'économie dans votre salle de bain, pensez à une vmc hydroréglable. Cet appareil s'active seulement quand la pièce est humide. Pour une maison neuve, c’est plutôt une ventilation mécanique contrôlée qui sera installée. Pour éviter le bruit, son montage doit être optimal.

 

Comment installer une ventilation dans une salle de bain

Installer une ventilation mécanique contrôlée dans la salle de bain

  • Ventilation mécanique contrôlée simple flux 

Pour installer ce type de système, commencez par définir son emplacement dans la salle de bains. Installez ensuite le caisson d’extraction dans les combles de la maison puis placez les bouches d’extraction tout en perçant le plafond. Ensuite, réalisez les branchements du conduit d’air qui relie la bouche d’extraction au caisson puis scellez la sortie en toiture. Réalisez les branchements électriques. Derrière étape :  installez l'interrupteur de la ventilation mécanique contrôlée dans la pièce. Attention, ce type de travaux implique des connaissances.

 

  • Ventilation mécanique contrôlée double flux 

Cet équipement est plus complexe. Il est donc fortement conseiller de faire appel à un professionnel pour l'installer. Si vous êtes bricoleur et que vous souhaitez absolument le faire vous-même, renseignez-vous en amont. 

Une mauvaise installation de la ventilation mécanique contrôlée engendrera un mauvais renouvellement de l'air de la pièce. La moisissure risque de s'installer rapidement. Cet appareil fait du bruit s'il est mal installé, votre confort sonore risque d'être mis à l'épreuve dans la salle de bain.

Installer un aérateur de salle d'eau

L'aérateur de salle de bains, appelé également extracteur d'air, n'est pas difficile à installer mais demande même certaines techniques. Si vous ne vous sentez pas de réaliser cette pose, contactez un professionnel. Voici les étapes importantes pour installer un aérateur de salle bains. Dans un premier temps, déterminez l'emplacement idéal dans la salle de bains pour ensuite percez le mur pour installer l'aérateur. Installez ensuite la sortie d’air de l’autre côté du mur, placez le conduit pvc dans le trou. Raccordez le conduit PVC de la sortie d’air à l’aérateur de salle bains. Raccordez les fils, fixez correctement le boîtier, et faites les essais nécessaires. Avant toute chose, vérifiez que l'alimentation électrique soit bien coupée. A noter que certaines consignes varient légèrement en fonction du fabricant. 

En dépit d'une mise en place fiable des équipements, il arrive que moisissure et champignons apparaissent sur les murs de la salle de bains. Pour limiter ces effets, vous pouvez opter pour un carrelage mural pour salle de bain

 

Vous l'aurez compris, une fenêtre dans les pièces les plus humides ne dispense pas d'installer une aération. À vous de choisir parmi les différents systèmes proposés. Pour éviter les projections et limiter au maximum que la salle de bains soit humide, vous pouvez opter pour une salle de bain avec une douche verrière. Cette dernière protège la pièce des éclaboussures afin d'éviter les chutes. Vous pouvez opter pour l'installation d'une paroi ou verrière dans l'espace bains également.