+ 30 000 clients satisfaits
Paiement sécurisé
Contactez-nous : 05 61 31 95 58
De 8h à 12h et de 14h à 17h.
du lundi au vendredi

Salle de bain faïence ou peinture : Carrelage mural ou peinture dans la salle de bains, le match de nos experts !

Les matériaux rivalisent d’ingéniosité, formes et couleurs pour gagner les cœurs dans nos salles de bains. Parquet, PVC, peinture, carrelage de salle d’eau. La faïence de salle de bain remporte la palme haut la main ! Ce carrelage mural est sans conteste le revêtement phare. Mais la peinture le talonne de près. Nombreux se tournent vers cette solution rapide et économique. Mais qui finira par remporter le combat. Quoi choisir dans la salle de bain, faïence ou peinture, le match de nos experts !

Avantages et inconvénients de la faïence

Avantages de la faïence

La faïence est un des revêtements les plus utilisés dans nos salles de bains. Ces dernières impliquent l’utilisation de matériaux résistants à l’humidité et la condensation. La faïence répond parfaitement à ces exigences. Elle bénéficie d’une couche d’émail qui la rend imperméable. Elle est donc idéale sur les cloisons proches de la douche, de la baignoire ou du lavabo. Elle est un rempart contre les projections d’eau. Par ailleurs, la faïence résiste aux variations de températures qui peuvent être élevées dans la salle de bains. Elle sera donc plus adaptée qu’un PVC qui aura tendance à gondoler ou du bois qui travaille beaucoup. La faïence est par ailleurs un matériau résistant aux produits corrosifs, elle ne craint pas les nombreux nettoyages indispensables dans cette pièce pour éviter la prolifération des germes et bactéries. La faïence offre un large choix de couleurs vives. Déclinable à l’infini, on trouvera également des carreaux à motifs et 3D. Il est possible de combiner les carreaux pour un rendu atypique et unique qui apporte cachet à une salle de bains trop classique. La faïence confère également une isolation sonore ainsi qu’une isolation contre les infiltrations d’eau.

La faïence, un revêtement mural uniquement

La faïence n’a que très peu d’inconvénients tant ses propriétés sont adaptées aux pièces humides. Néanmoins, peu résistante aux chocs on proscrit ce carrelage au sol. La faïence est donc un revêtement mural ! On privilégiera du grès cérame ou des carreaux de ciment pour le carrelage au sol. Par ailleurs, la faïence complique le perçage de la cloison. Il sera donc moins évident de fixer une étagère ou un sèche-serviette après la pose finale de la faïence. Votre carrelage mural risque alors de se fissurer. A noter également qu’enlever de la faïence dans une salle de bain peut abîmer vos cloisons. Le carrelage de salle d'eau peut néanmoins être recouvert de peinture ou d’une résine.

Erreurs à éviter

  • Une préparation peu rigoureuse de la surface à carreler : les cloisons doivent être lissent et saines pour garantir une étanchéité parfaite
  • Carreler chaque mur jusqu’au plafond : risque de sensation d’étouffement
  • Carreler le siphon d’évacuation de l’évier : il vous faudra donc tout casser si jamais il y a une fuite
  • Carreler les meubles vasque comme des plans de travail : effet trop chargé qui manque d'élégance !

 

Mettre de la peinture dans la salle de bains

Peinture dans la salle de bains : avantages et inconvénients

La peinture permet de recouvrir un ancien carrelage comme la faïence ou le grès. Cette technique réduit les délais et coûts des travaux de rénovation. Par ailleurs, la peinture est un revêtement parmi les plus économiques et faciles à réaliser soi-même. Son action double emploi permet de recouvrir à la fois le sol et les cloisons de la salle de bains. Elle garantit le perçage d'une cloison sans risquer de casser un carreau. Une large palette de couleurs permet d’habiller la salle de bains selon vos envies. Néanmoins, la peinture perd rapidement de sa superbe et notamment si les couleurs sont sombres. Peu résistante aux UV, elle implique des travaux de rénovation plus réguliers que du carrelage. 

Quelle peinture choisir ?

La peinture dans la salle de bains, on dit oui mais à certaines conditions !
Vous devez impérativement choisir une peinture adaptée aux pièces humides. Elle doit donc être :

  • Résistante à l’humidité : pour éviter qu'elle s’écaille et les infiltrations d’eau
  • Résistante à la moisissure : même avec une bonne VMC, la vapeur d’eau recouvre toute la surface de la pièce. Halte à la prolifération des champignons !
  • Résistante à la chaleur et aux écarts de température
  • Résistante aux lessivages

Pour répondre à ces exigences, deux types de peintures se disputent la palme :

  • La peinture glycéro : très robuste et durable, adaptée aux pièces humides. Elle accuse néanmoins un temps de séchage long. Cette peinture se révèle par ailleurs nocive à cause de composants très polluants.
  • La peinture acrylique : Adaptée aux pièces humides, elle contient moins de particules polluantes. Elle est donc meilleure pour la santé. Son temps de séchage est par ailleurs plus court.

Erreurs à éviter impérativement si vous optez pour la peinture 

  • Choisir des peintures classiques : risque que le revêtement s'écaille et cloque
  • Mettre de la peinture sur le mur de votre douche : même une peinture adaptée aux pièces humides ne saurait y résister !
  • Choisir une peinture mate : généralement pas imperméable, la peinture mate laisse apparaître tâches et projections d’eau. Lui préférer une peinture satinée, l’idéal étant une peinture brillante.
  • Ne pas procéder à la préparation des murs : travaillez sur des cloisons saines et sèches !
  • Oublier le ruban de masquage : risque d'un résultat peu net et propre

 

Le secret : mixer les deux !

Ici on opte pour une crédence bleu pastel à laquelle s'associe une peinture gris clair. La crédence protège la cloison au-dessus du lavabo. Le tout dans un ensemble de lignes et de courbes qui mettent la géométrie au service du design !

Credence de salle de bain
Source : www.archzine.fr

La tendance est aux carreaux de ciment ! Attention de ne pas tomber dans l'abus de tons et de motifs ! On marie ce carrelage avec une peinture sobre gris clair ou blanc au mur.

Carreaux de ciment pour salle de bain
Source : www.carnet-deco.fr

Parmi nos conseils pour refaire une salle de bain sans se ruiner : ne peignez pas seulement l'ancien carrelage des murs. Repeignez vos plans de travail avec une couleur vive pour lui redonner vie !

 Meuble salle de bain bleu
www.joliplace.com

En résumé, la peinture et la faïence sont toutes les deux adaptées à une pièce humide. Néanmoins la peinture sera plus facile à réaliser avec un ruban de masquage notamment. Quant à la faïence, elle aura une durée de vie plus longue. Nos conseils pour un budget rénovation limité ? Peindre la faïence permet de changer la couleur du mur facilement, rapidement et sans trop dépenser.