+ 30 000 clients satisfaits
Paiement sécurisé
Contactez-nous : 05 61 31 95 58
De 8h à 12h et de 14h à 17h.
du lundi au vendredi

Norme pour l'espace salle de bain : mise en place des appareils de chauffage et installation électrique dans une salle de bains avec baignoire ou douche

L’installation d’une salle de bains est réglementée par la norme électrique NFC 15-100. Les salles de bains étant des endroits humides, où circule de l'électricité, il faut mettre en place des équipements étanches et bien isolés. Il s'agit également d'assurer la sécurité dans une salle de bains adaptée aux personnes à mobilité réduite. Quelles normes respecter pour l'espace salle de bain ? Nos experts vous livrent leurs conseils pour une pièce d'eau qui observe les normes en vigueur.

 

 

 

La norme NFC 15-100

 

Les normes électriques, comme la norme de référence électrique NFC 15-100 “réglementent tout appareil électrique en basse tension en France. Elles portent plus précisément sur la protection de l'installation électrique et des personnes, ainsi que sur le confort de gestion, d'usage et l'évolutivité de l'installation”. Il ne faut donc pas brancher n'importe quel appareil n'importe où. C'est pour cette raison que la Norme NF C 15-100 impose quatre zones ou volumes de sécurité. Le respect des normes est vital pour tous les usagers. Et davantage encore pour les personnes à mobilité réduite qu'ils bénéficient d'une douche ou d'une baignoire dans la salle de bains.

Norme accessibilté salle de bain pmr
Pinterest_@travauxbricolage.fr

 

Salles d'eau et zones : quelles installations électriques ?

Il faut savoir avant tout que la salle de bains est divisée en 4 zones, du bain aux appareils électriques, répartis par classe. Ces 4 zones définissent l'installation sanitaire et des appareils de chauffage.

La première zone de cet espace bain correspond dans les volumes au 0. En clair, cette appellation couvre douche, baignoire, vasque exclusivement. Dans cette partie de la salle de bain on va pouvoir mettre un chauffe-eau dont l'étanchéité est éprouvée.

Le volume 1 s’étend de la limite supérieure du bac de douche ou de bain jusqu’à une hauteur comprise de 2,25 m environ.

Les volumes 2 et 3 concernent des installations électriques (lave -linge par exemple). La zone 2 s'intéresse à un petit appareil électrique placé à 60 cm de la douche. L’isolation doit être double. Pour le reste de l'électroménager et appareils électriques situés dans la salle de bain, tout doit être mis en œuvre pour qu’ils soient reliés à la terre (classe 1) ou disposent aussi d’une double isolation. L’objectif de cette protection ? Sécuriser en cas de défaillance du système.

Enfin, il existe aussi une norme électrique pour la zone 4. Cette appellation concerne des zones hors volume de protection.

Un petit point à considérer pour les douches à l'italienne qui ne comportent pas de receveur de douche. La zone 0 est inscrite dans un rayon de 1,25 m par rapport à l’angle des murs.

 

Transformateur de séparation dans la salle de bains

Ce transformateur doit être absolument installé en dehors des volumes 0,1,2. Il s'agit d'un boîtier d’isolement. Il va permettre de séparer au niveau électrique la partie primaire et secondaire du transfo de séparation.

Ainsi tout faux contact est rendu impossible pour renforcer la sécurité de la pièce et de ses utilisateurs. La salle de bain et tous ses meubles et appareillage électrique (rasoir, sèche-linge..) sont donc sans danger grâce à ce transformateur.

 

Installation des prises de courant

Les conseils sont les suivants pour la salle de bain. Il faut prévoir au moins une prise électrique pour un local de salle d'eau qui excède les 4 m². Cela va rendre l’utilisation des appareils de chauffage, de toilette, sèche-cheveux, rasoir électrique, bref l'appareillage électrique, beaucoup plus agréable. Pas de déplacement vers un interrupteur éloigné !

Eclairage d'une salle de bain
www.pellet.asc.fr

 

Les points d’allumage dans la salle de bain

Avant toute chose, il faudra placer un interrupteur différentiel. Cet interrupteur différentiel se place dans le tableau électrique de la salle pour protéger contre les chocs électriques. Cet interrupteur différentiel ne doit pas être confondu avec un disjoncteur. Le premier protège les personnes, le second les équipements surtout !

On placera les interrupteurs loin du lavabo, d’une vasque, de l’ouverture sur l’extérieur. La hauteur conseillée est d’environ 1 mètre pour des raisons pratiques.

Une salle de bain doit comporter 1 point d’éclairage équipé d'un socle Dispositif de Connexion Luminaire, protégé contre les éclaboussures et les projections d’eau dans la salle de bain.  

 

Normes d'accessibilité

En plus de normes électriques de la salle d'eau, il existe aussi des normes d'accessibilité pour un passage de fauteuil roulant par exemple. Un aménagement spécifique est mis en place aussi bien pour les équipements électriques que pour la largeur prévue pour le fauteuil roulant nécessaire au déplacement. Il faut environ 1,50 pour pouvoir faire un demi-tour sans être gêné. On pensera également à installer un receveur de douche avec banc intégré dans une salle de bains pmr. La norme implique également l'installation d'une barre d'appui près de la cuvette wc. Elle doit être fixée à une hauteur comprise entre 70 et 80 cm au-dessus du sol de la salle de bains.

Douche avec siège de bain et barre d'appui
www.habitatpresto.com

 

Pour conclure, le respect des normes pour chaque équipement électrique de la salle d'eau et de toilette, doit être respecté pour le bien-être de chacun. On cherche à mettre en place un périmètre de sécurité en quelque sorte pour éviter tout accident dans cette zone hyper humide de la maison.

Enfin gardez aussi en tête le point suivant : les normes de sécurité pour les équipements électriques ne concernent pas que les salles de bains. Si vous avez envie de placer un bain à remous dans votre garage, vous aurez à respecter exactement les mêmes consignes !