+ 30 000 clients satisfaits
Paiement sécurisé
Contactez-nous : 05 61 31 95 58
De 8h à 12h et de 14h à 17h.
du lundi au vendredi

Puissance du sèche serviettes selon la surface de la salle de bain

Voir nos équipements de salle de bain PMR

Nos espaces bains sont des lieux soumis aux problèmes d’humidité. Beaucoup ont compris l’intérêt d’investir dans un bon système d’aération pour un environnement sain. Mais pour le chauffage de salles de bain c’est une autre histoire ! L'appareil choisi est souvent peu adapté à la pièce et les erreurs trop nombreuses : montée en température trop lente, chauffage d'appoint peu économe. Chauffer une salle de bain avec un sèche serviette, ok mais pas n'importe lequel ! Radiateur électrique ou à eau chaude, il faut choisir le chauffage adapté à vos besoins. Alors quel sèche serviette choisir et comment choisir la puissance du sèche serviette selon la surface de la salle de bain ? Suivez le guide de nos experts !

Le sèche serviette, idéal pour chauffer une salle de bain

De l’importance de chauffer une salle de bains

Le taux d’humidité élevé dans nos espaces bains encourage la prolifération des bactéries. Vapeur d’eau et condensation entrainent l’usure précoce des matériaux et revêtements. Et ce jusqu’à parfois l’apparition de moisissures nocives pour la santé des plus fragiles. Pour éviter toutes ces déconvenues, il convient donc de bien chauffer votre espace bain. Au-delà des questions de santé, chauffer améliore le confort quotidien dans les salles de bain.

Le sèche-serviette : l’attrait de la double fonction

Les solutions d’appareils de chauffage pullulent. Convecteur, plancher chauffant, chauffage d’appoint rayonnant…difficile de s’y retrouver pour un néophyte. Nombreux sont ceux qui se tournent vers le sèche serviette. Son utilisation facile à appréhender et ses nombreux programmes font de lui un appareil très pratique et fonctionnel. Mais c’est surtout pour sa fonction à double emploi qu'on le privilégie dans nos salles de bains. C'est le seul système de chauffage qui chauffe la pièce tout en offrant des serviettes bien chaudes pour la sortie de votre bain ! Côté esthétique, ses lignes de plus en plus fines et son design toujours plus discret font de lui un véritable atout !

Quel radiateur sèche serviette choisir ?

Nombreuses sont les solutions sur le marché. Le choix doit avant être guidé par le type d’énergie de votre logement : l’électricité ou le gaz.

Les sèche serviettes électriques

Ce système de chauffage se branche sur le réseau électrique. Mais comment fonctionne-t-il ? Les sèche serviettes électriques sont équipés d’une résistance électrique qui engrange les colories. Elle les transmet ensuite à un corps de chauffe qui restituera ensuite la chaleur. Ces sèche serviettes ont un fonctionnement dit « à inertie ».  La totalité du stock de chaleur accumulée n’est pas transmis instantanément dans la pièce. De façon plus triviale, on pourrait dire qu'il en garde sous le coude. En effet, le sèche serviette à inertie continue de renvoyer de la chaleur même après son arrêt. Il garantit donc une diminution de la consommation d'énergie. On trouve deux types de sèche serviette à inertie :

  • Le radiateur sèche serviettes à inertie sèche : le corps de chauffe est solide. Il s'agit le plus souvent de pierre de lave de ou céramique
  • Le radiateur sèche serviettes à inertie fluide : Le corps de chauffe est liquide appelé le fluide caloporteur.

Les sèche serviettes à eau chaude

Les radiateurs sèche serviettes à eau sont reliés au chauffage central. Ils peuvent par ailleurs être raccordés au circuit d’eau chaude. La consommation d'énergie est beaucoup moins élevée qu'avec un sèche serviettes électrique. Leur inconvénient majeur ? Ils ne peuvent être utilisés tout au long de l’année. En effet, lorsque vous couperez votre chauffage central à la mi-saison, le sèche serviette à eau cessera inévitablement son activité...

Le sèche serviettes mixte

Si vous utilisez un chauffage central, mieux vaut opter pour le sèche serviettes mixte. Très économique, il fonctionne comme le sèche serviette à eau chaude. Mais dotée d'une résistance électrique, le sèche serviette mixte peut aussi se brancher sur le réseau électrique pour parer au problème de mi-saison précédemment évoqué. A noter que le sèche serviette mixte bénéficie d'une montée en température rapide. 

Comment choisir la puissance de mon radiateur de salle de bains ?

Cela parait logique mais beaucoup se trompent : la taille et la puissance de votre radiateur ne dépend pas du nombre de personnes que contient votre foyer mais bien du volume de la pièce ! La puissance de votre sèche serviette dépendra donc de la surface de votre salle de bains. Mais comment calculer de façon précise la puissance nécessaire ?
Pour un espace bain confortable, comptez 19°C pour un passage rapide comme un brossage de dents. Pour un bain ou une douche, on augmentera la température de 3 ou 4 °C pour les plus frileux.
Il faudra 1000W/m² pour chauffer la pièce à 19°C. Et comptez 1300W/m² pour atteindre une température de 22°C. Prenez en compte 2% de perte environ selon les logements : quantité de serviette qui sèchent et qualité de l’isolation intérieure et extérieure.

Vous l'aurez compris, avant de choisir le design de votre radiateur, il convient de déterminer la puissance adaptée à la surface de votre espace bain. Vous devez impérativement respecter la norme nfc 15-100 en matière d'installation électrique. Votre sèche serviette ne s'installe pas n'importe où dans la salle de bains. Bon à savoir : vous devez également respecter ces normes pour le chauffe eau de salle de bain. N'hésitez pas à vous rapprocher d'un professionnel pour l'installation de votre radiateur électrique. Ce dernier connait les normes électriques pour le chauffage de salle de bain. Il est le garant d'une sécurité optimale dans les salles de bains.