+ 30 000 clients satisfaits
Paiement sécurisé
Contactez-nous : 05 61 31 95 58
De 8h à 12h et de 14h à 17h.
du lundi au vendredi

Combien de points lumineux dans une salle de bain

Voir nos équipements de salle de bain PMR

Lors de la rénovation, on pense revêtement, déco, équipement. Peu de personnes se projettent jusque dans le choix des sources de lumière de leur future salle de bains. Erreur ! Les salles de bains exigent un éclairage optimal pour garantir sécurité et confort. Pour une salle de bain prête à installer jusque dans les détails, on anticipe les installations électriques. Combien de points lumineux dans une salle de bain ? Dois-je mettre une lumière douce ou vive ? Spot encastré ou plafonnier ? Nos experts vous guident pour une salle d'eau bien éclairée !

Les différentes sources lumineuses dans la salle de bain

Le nombre de points lumineux dans une salle d'eau dépend des contraintes et atouts de la pièce.
La salle de bains est-elle exigüe ?
Bénéficie-t-elle de la lumière du jour grâce à une fenêtre ou un puit de jour lorsqu’elle se trouve dans les combles ?
Existe-t-il un mur de séparation entre la douche et le reste de la salle d'eau ?
La salle d'eau est-elle destinée à une personne à mobilité réduite ? A un enfant ? 
Toutes ces questions doivent bien évidemment se poser avant la mise en place de l’éclairage. Néanmoins, on considère qu’il faut minimum trois sources de lumière dans les salles de bains. Et chacune remplit une fonction bien définit.

L’éclairage général

L’éclairage général se trouve le plus souvent au plafond. C’est lui qui confère l’ambiance et l’atmosphère générale de la pièce. Son positionnement dans la pièce doit être optimal. On évite de créer des zones d’ombres. La surface totale de la pièce doit être exploitée, il est donc indispensable d’éclairer chaque recoin. Pour éviter les éblouissements du matin, on proscrit une lumière trop vive. On fait l’impasse également sur une lumière chaude et tamisée. Ce type de lumière apporte une ambiance cocooning mais n’éclaire pas assez la pièce. Pour l'éclairage général, on mise sur un plafonnier ou des spots encastrés dans un faux plafond.

L’éclairage fonctionnel

Cet éclairage est indispensable dans la salle de bains ! Il se trouve au-dessus du lavabo. Il s’agit le plus souvent de spots encastrés dans le plafond ou d’appliques au-dessus du miroir. Cet éclairage permet de se maquiller ou de se raser. La température de couleur et l'indice de rendu des couleurs doivent être proche de la lumière naturelle. Sinon gare aux maquillages ratés ! On opte pour des spots orientables qui permettent d’adapter l’éclairage à la taille de chaque utilisateur. On évite ainsi les zones d’ombre au visage et l’accent sur les cernes. L’idéal ? des lampes halogènes qui imitent la lumière du jour.

La douche et la baignoire

Il arrive que la douche soit séparée par un mur dans la salle de bains. Pour un maximum de visibilité, on mise sur un sport encastré dans le plafond de la douche. Et pour un effet cocooning dans la baignoire, on opte pour une lumière douce encastrée dans le plafond.

Choisir la bonne intensité de lumière

Pour un éclairage optimal dans votre salle d'eau, seules la position et le luminaire choisis ne suffisent pas. Il faut prendre la bonne intensité de lumière pour votre ampoule. On distingue alors deux notions qui caractérisent une ampoule.

  • L’IRC : L’indice de rendu des couleurs

Cet indice exprime la façon dont la source lumineuse restitue la couleur des murs, meubles, équipements de la pièce.
Blanc chaud : lumière jaune (IRC compris entre 80 et 90)
Blanc neutre : lumière naturelle (IRC supérieur à 90)
Blanc froid : lumière blanche (IRC inférieur à 80)

  • La Température de couleur

Exprimée en degrés K, elle définit la teinte de la lumière en elle-même.
Blanc chaud : 2700 °K
Blanc neutre : 3000 à 4000 °K
Blanc froid : 5000 °K
Lumière du jour : Plus de 6500 °K

Sécurité en matière d’installation électrique

L'espace bain par ses nombreux points d’eau présente un risque plus accru qu’une chambre ou un salon en matière d’électricité. Pour un maximum de sécurité, les installations électriques dans les espaces bains doivent respecter la norme NFC 15-100.
Que dit la loi ? Les salles de bain se divisent en plusieurs zones de volumes. Ces dernières définissent le choix et l’emplacement des éclairages dans la pièce.

  • Volume 0 : Intérieur de la baignoire ou du bac à douche. Sont autorisés les points lumineux d’un indice de valeur minimale IPX7* (on peut prendre IP67). Il doit fonctionner à une Très Basse Tension de Sécurité. 12V.
  • Volume 1 : 2.25 m au-dessus de la baignoire ou du receveur de douche. Une tension d’une valeur minimale IPX4* est obligatoire (On peut prendre IP44). 12V
  • Volume 2 : 60 cm autour de la douche et de la baignoire. 60 cm au-dessus dans rayon au-dessus lavabo. Luminaire à Très Basse Tension de Sécurité. Indice de valeur minimale IPX4.
  • Volume 3 : 2.40 m autour du Volume 2 et d’une hauteur 2.25 m.
  • IPX7 : Indice de protection contre les immersions
  • IPX4 : Indice de protection contre les projections d’eau
  • IPX1 : Indice de protection contre la condensation

Remarque : Tous les appareils électriques et équipements ménagers comme le lave-linge doivent être relié à un tableau électrique bénéficiant d'un dispositif différentiel de 30mA de type A. Il est bien entendu évident que le tableau électrique s'installe en dehors d'une pièce d'eau !

Astuces et idées déco

Misez sur un éclairage fonctionnel design qui apporte cachet à la pièce. Ces spots orientables confèrent des lignes à la fois épurées et sophistiquées pour un effet contemporain très tendance.

Spot design pour salle de bainwww.unehirondelledanslestiroirs.fr

Le spot encastré au-dessus du lavabo est de moins en moins plébiscité. Son concurrent ? Le miroir lumineux pratique, design et fonctionnel. Attention à l'intensité lumineuse choisie. Misez sur une lumière blanche naturelle.
Miroir lumineux Jacob Delafon Nouvelle vagueCollection Jacob Delafon Nouvelle Vague

Pour des instants relaxants et cocooning dans le bain, on éclaire la baignoire d'une lumière chaude et reposante.

Spot lumineux cocooning salle de bainwww.koya-architecture.fr

Pour un éclairage judicieux et bien pensé dans la salle de bain, quatre indispensables doivent être pris en compte : la fonction de chaque luminaire, l'intensité lumineuse, l'emplacement et la sécurité.