VMC, comment bien la choisir et pourquoi ?

VMC, comment bien la choisir et pourquoi ?

Installez une VMC peut sembler anodin mais ça ne l’est pas. En effet, une VMC assainit l’air intérieur et vous permet, dans certains cas, de réaliser des économies d’énergie non négligeables.
Batinea vous conseille et vous explique l’intérêt des différentes VMC afin de vous aider à faire votre choix .

 

 

Pourquoi installer une VMC ?

 

La VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) permet de maitriser l’air entrant et sortant de la maison. En effet, cette aération est nécessaire pour disposer d’un air sain. Dans le fonctionnement, la VMC permet de rejeter l’air pollué tout en injectant de l’air pur prélevé à l’extérieur. L’air est donc constamment renouvelé dans votre habitation.

La deuxième raison qui doit vous pousser à investir dans une VMC est l’économie d’énergie. En effet, après les combles et la mauvaise isolation des murs (30% de perte de chaleur), la ventilation de l’habitat est le deuxième facteur de déperdition thermique (-20%). L’investissement dans une VMC est donc un critère non négligeable dans la quête aux économies d’énergie !

 

La VMC simple flux

 

Le fonctionnement d’une VMC simple flux est basé sur un extracteur électrique, qui va aspirer l’air vicié de l’intérieur, via les bouches d’extraction situées dans les pièces de service, pour créer une dépression dans la maison et faire rentrer de l’air frais via les bouches d’entrées d’air situés dans les pièces principales.

Il existe, toutefois, différents types de VMC simple flux.

 

VMC simple flux aldes
Vmc simple flux Aldes

 

A – La VMC simple flux auto-réglable :

Il s’agit du modèle le plus simple. En effet, les entrées d’air ainsi que les bouches d’extraction sont auto-réglables et vont donc s’adapter à la pression afin de garantir un débit constant tout au long de l’année. Ne dépendant pas de l’hygrométrie intérieure, ce fonctionnement engendre des consommations d’énergie inutiles.

 

B- La VMC simple flux hygroréglable :

Comme son  nom l’indique, la VMC hygroréglable s’adapte au taux d’humidité dans l’air. En ce qui concerna la VMC hygro A, seules des bouches d’extraction sont hygroréglables. Les entrées d’air sont, quant à elles, autoréglables. La VMC hygro B régule le taux d’humidité de l’air intérieur, à la fois par les bouches d’extraction que par les entrées d’air. Cela permet donc de limiter les déperditions de chaleur tout en régulant la qualité de l’air intérieur.

Certaines VMC hygro B sont également basse consommation, ce qui vous permet d’économiser jusqu’à 30€ par an (en comparaison avec un système hygro B classique). Elles sont donc compatibles avec les maisons RT2012.

 

La VMC  double flux

 

La VMC double flux est la plus solution la plus écologique et économique des solutions.

En effet, en plus de chasser l’air vicié de la maison, la VMC double flux se charge de récupérer la chaleur de l’air ambiant pour réchauffer l’air extérieur avant de l’injecter dans la maison.

Vous bénéficiez donc d’un air extérieur propre et chaud à l’intérieur de votre habitation!

Avec la VMC double flux, vous limiter de 90% vos pertes de chaleur.

Toutefois, la VMC double flux est un peu plus chère à l’achat et nécessite des travaux d’installation un peu plus conséquent qu’une VMC simple flux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *